« Mouflon sur rocher », Raymond de Meester de Betzenbroeck

(1904-1995)

5.800

En stock

Bronze à patine brune « Mouflon sur rocher », signé Raymond de Meester (de Betzenbroeck) et numéroté 1/8.

Dimensions : H 61cm – L 39cm – P 17 cm

Ecole belge de l’époque Art Déco.

Lit : Raymond de Meester de Betzenbroeck est un sculpteur animalier, issu d’une famille d’artistes et de dessinateurs. Raymond est né à Malines le 1er décembre 1904. Très tôt, il se passionne pour la représentation des animaux. Le sculpteur animalier Albéric Collin (1886-1962), rencontré après ses humanités, le conforte et l’encourage dans cette voie. Perfectionniste, il fréquente assidument le jardin zoologique d’Anvers et dans les ménageries de cirques, où il puise une grande partie de son inspiration, étudiant la morphologie, les attitudes et les mouvements des animaux. Il dessine sur le vif et transpose ensuite en trois dimensions dans son atelier de Bruxelles. Il transcende son œuvre de façon admirable en saisissant parfaitement l’expression des animaux et la vivacité de leurs gestes. On le qualifiera, plus tard, de « sculpteur du mouvement et des sentiments ». Le succès est rapidement au rendez-vous. À vingt-deux ans, en mars 1927, il expose pour la 1e fois à la Petite Galerie, avenue Louise à Bruxelles. Peu après, il est coopté membre du Cercle des Beaux-Arts de Liège. En 1930 il devient membre du groupe « Le Lierre » et du Cercle Artistique de Bruxelles, il expose à Ixelles, Namur, Louvain, Malines et Bruxelles. L’Etat belge lui commande une œuvre colossale pour le pavillon colonial de l’Exposition internationale d’Anvers : une scène de quatorze mètres de long, comptant 17 animaux et 35 personnages, représentant la capture et le dressage d’éléphants. L’Exposition internationale et universelle de Bruxelles de 1935 est pour lui un formidable tremplin. Pour le pavillon des industries du cuir, il réalise un magnifique bison monumental de six mètres de long. Pour le pavillon du Congo, il réalise un gorille impressionnant. Pour l’Exposition de l’Eau à Liège en 1939, il réalise un « Ours blanc assis ». Pour le parc de Tervuren « Deux biches couchées ». Une œuvre majeure est « Lion rugissant » qu’il pierre qu’il execute pour l’Exposition universelle de Bruxelles en 1958 (actuellement au parc Malou de Woluwé-Saint-Lambert). Sa carrière sera jalonnée de plus de 80 expositions par le monde. Le talent de Raymond de Meester, artiste autodidacte est consacré pour ses grandes qualités, son sens de l’observation, et l’affection qu’il porte aux animaux.

En stock

Nous contacter