Paire de vases « Retour d’Egypte », guirlandes de fleurs, Nast à Paris

(Vers 1805)

Prix sur demande

Nous contacter

Fantastique paire de vases ovoïdes en porcelaine de grande qualité, avec des guirlandes de fleurs en biscuit blanc. Dorure « bruni à l’effet ». Anses en têtes égyptiennes. Excellent état. Une rareté sur le marché.

Taille : H 23cm – base 8 cm x 8 cm

Attribuée à la manufacture Nast, période Empire « Retour d’Egypte », vers 1805.

Une paire très similaire mais plus grande fait partie de la collection du Musée des Arts décoratifs de Paris. Illustrée dans le livre de Régine Plinval de Guillebon « Les biscuits de porcelaine de Paris, édition Faton, p 163 ».

Lit: Jean Népomucène Hermann Nast nait en 1754 en Autriche. Arrivé à Paris à l’âge de 20 ans, il se fait embaucher par la manufacture de Vincennes en 1780 et y apprend le métier de porcelainier.

En 1783, il reprend la petite faïencerie de la rue de Popincourt (fondée par Lemaire en 1780). Dessinateur, tourneur, mouleur, enfourneur et décorateur, Nast sait tout faire ! En 1787 il transporta son établissement rue des Amandiers (actuellement le n°70 de la rue du Chemin Vert). Nast jouit d’une célébrité méritée par son talent. Cherchant sans cesse à améliorer la qualité de ses œuvres, les décors sont soignés, les ors sont de grande qualité et les biscuits sont très blancs et même blanc sur bleu à l’imitation de Wedgwood à la fin du 18e siècle. A la mort de sa femme en 1811, il associe ses fils, Henri et François, à son travail. Lors de son décès en 1817, il laisse à ses fils une manufacture prospère. En 1819, la manufacture remporte une médaille d’or pour des grands vases (1,5m !) ornés de bas-relief, une pendule et des colonnes en biscuit. Il en sera de même en 1823, 1827 et 1834. Après 50 années d’existence, la manufacture sera dissoute en 1835.

Nous contacter