De CUYPER Floris

(Anvers 1875- Mortsel 1965)

9.500

Rupture de stock

Sculpture en marbre d’un jeune homme assis, nu, sur un rocher. Dans ses mains, un marteau et un burin. Il a une position expressive mettant l’accent sur son anatomie. Un sentiment « Rodinesque » dans le style, la technique et le mouvement. Signé sur la terrasse. Fixé sur une base de marbre vert. Bon état.

Dim: H 65cm – base L 65cm x P 40cm

Ecole belge du début du XXe siècle, vers 1900-1910.

Lit : Floris De Cuyper, dernier d’une famille de cinq enfants, travaille quelque temps dans le verre et dans la miroiterie paternelle. Il apprend la sculpture chez Jozef Van Ostayen à Borgerhout, il suit des cours chez les sculpteurs Alfons Van Beurden, Frans Deckers et Jan Kerckx à l’académie d’Anvers. Il apprend à tailler le marbre dans l’atelier de Frans Joris. Elève du sculpteur Thomas Vinçotte à l’institut supérieur d’Anvers, il travailler, grâce à une bourse, quelques mois chez le grand Gérôme à l’école des Beaux-Arts de Paris (1899). 2e Prix de Rome en 1900, il s’installe comme artiste indépendant un an après. Il travaille de nombreuse matière (marbre, pierre, ivoire, bois, or), portraitiste, médailler, il ne suit pas la mode et travaille à sa façon. En 1924 il devient professeur à l’Académie d’Anvers et fonde en 1932 l’école de dessin de Mortsel avec Alfred Bouchery. Recevra de nombreuses distinctions. Œuvre marquantes : buste de sa femme en marbre blanc au musée d’Anvers, « Terre somnolente » (1928) et « Repos » (1902) au musée de Mortsel. Mémoriaux de guerre Turnhout, Wijnegem, Mol (1921), Glons (1923) et Mortsel (1925).

Rupture de stock

Nous contacter