Service a thé et café, Louise Cretté à Bruxelles

(1788-1813)

Prix sur demande

Nous contacter

Beau service à thé et café complet orné de paysages naturels en grisaille sur fond vieux rose. Beaux rehauts d’or sur fond blanc. Grande qualité et bel état. Attribué à l’atelier de Louis Cretté à Bruxelles.

Taille: H de la cafetière 27cm – diamètre du bol 20cm – H tasse 6cm

Louis Cretté à Bruxelles, 1788-1813.

Lit: Louis Cretté débute sa carrière de peintre sur porcelaine en 1772, à la manufacture de Bourg-la-Reine en région parisienne. Il travaillera également dans les prestigieuses manufactures du comte d’Artois et du Duc d’Angoulême dirigée par Dihl. C’est là qu’il rencontre ses futurs compagnons de route, Claude Bommer le tourneur et Jacques Müller l’enfourneur. Les 3 amis travailleront ensemble à l’installation des fabriques de Lille et de Valenciennes et seront appelés à Bruxelles pour aider à la création en 1786 de la manufacture de Montplaisir et en 1787 de celle d’Etterbeek. Cretté et Bommer directeurs, ils touchaient déjà à leur rêve de devenir propriétaires d’une manufacture ! Mais coups de théâtre, ils sont tous deux écartés du projet par les bailleurs de fond. S’en suivra un procès long de 10 ans pour Cretté, qui pendant cette parenthèse, ne pouvant fabriquer, décorera ! Courageusement, il s’installe rue d’Arenberg et achète ses blancs à Paris (entre autre chez Locré). En 1799, avec les fonds de sa victoire juridiques il crée sa propre fabrique au Sablon, Rue de l’Etoile (actuelle rue Ernest Allard). Pour la production, il s’associe à Mortelèque, formé à Tournai. Ils créent principalement des services de table de toute beauté ou la peinture joue un rôle prédominant. Le style est résolument Louis XVI et néoclassique. Paysages, fleurs, animaux et scènes champêtres sont réalisés avec beaucoup de finesse. En 1803, il réalise un service exceptionnelle ‘aux oiseaux de Buffon’ qu’il souhaite vendre à un client de prestige; Napoléon Bonaparte, 1e consul de France (La vente n’aura pas lieu et le service se disperse, une partie se trouve dans le musée de la Ville de Bruxelles sur la Grand-Place). A la mort de Louis Cretté en 1813, Mortelèque déménagera à Ixelles ou il travaillera encore un certain temps (entre autre avec Faber).

Nous contacter