Rare déjeuner, vues de Bruxelles et Louvain, Jacquet et Nédonchelle

1834-1839

Prix sur demande

Nous contacter

Service dit « déjeuner » de qualité muséale en porcelaine avec vues sur Bruxelles et Louvain. L’ensemble est composé d’une cafetière, d’un pot à lait, d’un sucrier et d’un plateau de service assorti. Le tout, décoré à Bruxelles par l’atelier de Maximilien- Joseph Jacquet et Louis Nédonchelle entre 1834 et 1839. Jolis marquages noirs sous chaque pièce localisant la vue. Signé sur le plateau avec la vue de l’hôtel de ville de Louvain. Le reste est décoré de vues de la Grand-Place, de la Place Royale, du théâtre royal et du parc. Reprises d’or.

Dimensions : plateau 28,5 cm x 28,5 cm – Hauteur cafetière 13,5 cm

Lit : Jacquet avait été formé par Frédéric Faber dans la manufacture d’Ixelles à Bruxelles avant la séparation de Faber et Windisch. Il était un peintre de génie de paysages, de fleurs et d’oiseaux. Les experts pensent qu’il est le pinceau du fabuleux service aux oiseaux de Buffon du palais royal de Bruxelles. En 1832, il devient un décorateur indépendant sur porcelaine.  Bientôt, en 1834, Louis Nédonchelle qui travaillait également pour Faber, le rejoindra et ils établiront leur atelier au 52 rue de la Madeleine à Bruxelles. En 1835, à l’exposition nationale industrielle, ils présenteront une série de vases avec des vues de l’hôtel de ville de Louvain (comme sur notre plateau) et des vues sur la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles. Ces thèmes avaient déjà connu un franc succès dans les années 1820 sous la direction de Faber. Malheureusement, Louis meurt en 1839. Jacquet continuera seul. A la fin de sa vie, Vermeren-Coché, propriétaire de la manufacture d’Ixelles II, prendra le relais. Jacquet meurt en 1870.

 

Nous contacter